La Kizomba

La KIZOMBA, style musical et danse de couple originaire d'Angola et d'autres pays lusophones, est dansée sur des rythmes lents à la confluence de l'Afrique et des Caraïbes. Elle s'est d'abord répandue dans les pays lusophones puis dans les pays européens et ensuite dans des pays non-européens (États-Unis,…). Elle a connu en particulier un succès fulgurant en France ces trois dernières années. La Kizomba est parfois surnommée "tango africain", car elle mêle une posture et des déplacements évoquant le tango à la sensualité du déhanchement africain.

La Kizomba est un dérivé du Semba (lui-même dérivé du terme Zemba, un ancêtre de la samba brésilienne), et de zouk antillais, après que Kassav' a donné un concert à Luanda en 1985. Là où la Kizomba est toute en intimité et en connexion entre les partenaires, le Semba est lui tout exubérance et joie de vivre, se dansant sur des rythmes entraînants aux sonorités typiquement africaines.

Le tronc demeure fixe et néanmoins souple, tandis que le bas du corps est beaucoup plus énergique. En règle générale, l'espace dans lequel se meut le couple est réduit à son strict minimum et les mouvements, bien qu'élaborés, sont économisés. En revanche, le Semba autorise et se caractérise par des déplacements plus rapides et plus énergiques, le tout dans un style festif.

 

Bien que nés en Angola, le genre musical Kizomba, et la danse qui l'accompagne se sont développés dans l'ensemble des pays d'Afrique lusophones (Guinée-Bissau, Cap-Vert, Mozambique, Sao Tomé, etc.). Cela a engendré la naissance de styles très caractéristiques de certaines zones géographiques, tant en ce qui concerne la musique que la danse.

 

Source : Wikipédia & DKB

© 2015 Dançar Kizomba Bordeaux - Tous droits réservés